notre histoire

La Compagnie Chatôt-Vouyoucas

Francoise-ChatotAndonis_Vouyoucas

L’aventure de la Compagnie Chatôt-Vouyoucas commence à Paris en 1966.
De nombreux spectacles expérimentaux y sont créés.

En 1971, appelée par le Centre Dramatique National, elle s’installe à Marseille où elle crée, entre autre, Requiem, Prométhée ou l’aube d’un espoir d’Andonis Vouyoucas et Les Troyennes d’Euripide.

En 1976, elle transforme l’Espace Massalia et l’occupe pendant 10 ans.
Ce théâtre devient un creuset de créations qui ne cesse de produire de nouveaux spectacles. Il accueille de nombreux artistes, metteurs en scène, auteurs, poètes et plasticiens

En 1987, elle se voit confier la direction du Théâtre Gyptis par le président de la Région Jean-Claude Gaudin et par Dominique Wallon, directeur des Affaires culturelles de la ville de Marseille.
” Enfin, nous investissions un théâtre de 700 places frontales : Le Gyptis, nom prédestiné pour nous de la fondatrice de Marseille : de Massalia au Gyptis, nous restions dans l’histoire de la Cité…
C’était un défi de taille :
– faire de cette salle un vrai théâtre, tisser des liens d’amitié avec un quartier populaire, riche d’histoire, La Belle de Mai;
– initier et faire venir les spectateurs de Marseille, de la région ;
– imposer artistiquement, avec des moyens financiers conséquents, un grand théâtre de service public.
Car enfin, c’est bien cela qu’il faut célébrer : une association d’amis engagés et attentifs, une équipe de collaborateurs passionnés et des acteurs, des auteurs, des décorateurs, des musiciens, des techniciens qui ont réussi à faire de ce lieu un pôle de création dans la ville, un foyer d’animation, rayonnant grâce à ses débats, ses ateliers, ses expositions, ses répétitions publiques, au sein de l’université, des lycées, des comités d’entreprise, des comités d’intérêt de quartiers”.
Françoise Chatôt